Accueil du site > Enfance et jeunesse > Ecoles > Prévention santé
Prévention santé
maternelle et primaire

HYGIENE
Lutte contre la pédiculose
Il est conseillé aux parents de vérifier régulièrement la chevelure de leurs enfants (présence de poux importante en 2010).
Nous vous demandons de ne pas hésiter à faire de la prévention (huile essentielle de lavande) et d’avertir les enseignants en cas de contamination.

MALADIES CONTAGIEUSES
Les enfants atteints de maladie contagieuse doivent cesser de fréquenter l’école pendant une durée dépendant de la maladie en cause.
Les durées d’éviction ont été fixées par l’arrêté du 3 mai 1989 et sont les suivantes :

Maladie
Mesures concernant la malade Mesure de prophylaxie pour les sujets en contact
Coqueluche Trente jours d’éviction à compter du début de la maladie Pas d’éviction
Diphtérie Trente jours d’éviction à compter de la guérison clinique Pas d’éviction
- pour les personnes vaccinées : une injection de rappel
- non vaccinées : vaccination immédiate
Méningite à méningocoque Eviction jusqu’à guérison clinique Pas d’éviction.

Prophylaxie médicamenteuse et, en cas de méningite du groupe A ou C, vaccination chez les sujets ayant un contact avec le malade, éventuellement toute la classe
Poliomyélite Eviction jusqu’à absence de virus dans les selles Vaccination ou revaccination systématique de tous les élèves et de tous le personnel de l’établissement. Prélèvement de selles à l’initiative de l’autorité sanitaire
Impétigo Eviction jusqu’à guérison clinique Pas d’éviction
Rougeole, oreillons, ruébole Eviction jusqu’à guérison clinique Pas d’éviction.

La vaccination est recommandée chez les personnes non vaccinées et n’ayant pas eu antérieurement la maladie.
Les femmes en âge de procréer doivent être informées dès qu’un cas de rubéole se déclare.
Infections à streptocoques hémolytiques du groupe A (scarlatine) La réadmission est subordonnée à la présentation d’un certificat médical attestant qu’ils ont été soumis à une thérapeutique appropriée. Pas d’éviction.

Cas de situation épidermique dans un établissement, prélèvements de gorge et antibiothérapie à l’initiative de l’autorité sanitaire.
Fièvre thyphoïde et paratyphoïdes Eviction jusqu’à guérison clinique Pas d’éviction
Infections par le VIH (virus du sida) ou le virus de l’hépatite B Pas d’éviction Pas d’éviction
Teignes Eviction jusqu’à présentation d’un certificat attestant qu’un examen microscopique a montré la disparation de l’agent pathogène Dépistage systématique
Tuberculose respiratoire Eviction jusqu’à présentation d’un certificat médical attestant la négativation de l’expectoration Pas d’éviction

Dépistage chez les enfants de la classe et les membres du personnel ayant eu un contact avec le malade
Pédiculose Pas d’éviction si traitement Pas d’éviction
Dysenterie amibienne ou bacillaire, gale, syndrôme grippal épidémique, hépatite A Eviction jusqu’à guérison clinique Pas d’éviction
Varicelle Plus d’éviction depuis 2007 Pas d’éviction